La commune

Généralité :

Population : 450 hab.

Nom des habitants : Les Bellimontains

Superficie: 32.75 km2

Département : Haute-Loire (43)

Arrondissement : Puy-en-Velay

Canton : Saint Paulien

Code postal : 43350

Histoire :

Bellevue la Montagne est une localité ancienne dont le nom primitif est Saint-Just .

On trouve les mentions suivantes :

◾En 1222 Castellum S.Justo

◾En 1252 Ecclesia de St Justi

◾en 1415 Parochia S .Justi prope Allegrium

◾Au XVIII° siècle Saint Just près Chomelix

Sous la Révolution les noms des saints devant disparaître Saint-Just devient alors Bellevue la Montagne, nom qui fait certes allusion à la vue magnifique que l’on a de divers points de la commune mais qui rend également hommage aux montagnards qui siègent alors à la gauche de la Convention .

Redevenu Saint-Just sous le Consulat ( 1801 ) il reprendra définitivement le nom de Bellevue la Montagne par décision du Maire Prosper Monplot et de son conseil municipal en 1896 ;

La seigneurie de Saint-Just titrée plus tard baronnie eut dès le début du Moyen Age un château fort qui commandait la route de Craponne au Puy . Elle appartint d’abord aux barons d’Allègre qui étaient en même temps seigneurs de Chomelix le Haut et qui la possédèrent jusqu’à leur extinction en 1361.

Après cette date par suite de donations et d’alliances Saint-Just appartint à plusieurs familles qui se sont succédées : les Tourzel, les du Quesnel, les Belvezer, les de Saint André ..ce qui explique le blason écartelé des « de Saint-Just » que l’on peut admirer au dessus d’une porte monumentale qui se trouve sur la façade donnant au levant dans la cour du château.

En 1765 Le dernier seigneur de Saint Just : Pierre Cyprien de Saint André la vendit à des bourgeois anoblis au XVII°siècle : les de Vissaguet du Bouschet et mourut assassiné pendant la Terreur.

C’est en 1860 que la commune achète le château pour en faire une maison d’école destinée aux garçons ..Il faudra attendre 1907 pour qu’une école de filles soit installée dans les locaux attenants . En 1909 / 1910 l’école comptait une centaine de garçons et 80 filles qui fréquentaient les lieux d’une manière plus ou moins régulière…

Retour en haut